Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pouvoir de transformation

Pouvoir de transformation


« On transforme sa main en la mettant dans une autre. »

                                         Paul Eluard.

  Avant-hier j'étais à la gare de Valence, il était midi, je descendais du tgv en provenance de Paris. J'appris que je devais attendre presque quatre heures une correspondance d'autocar pour rejoindre Aubenas.Conscient que le destin ne surgit pas du dehors, comme une injonction incontournable, le désir de créativité me poussa vers le guichet de l'accueil.

  Au coeur de l'instant, capter et transformer, ne pas être victime, marcheravec les élans qui fulgurent ; voilà l'état d'esprit qui me conduisit vers le guichet de l'accueil.

                       gare-inde.JPG

 Je m'adresse à l'employé de la sncf :

 « Pouvez-vous s'il vous plaît faire passer dans les haut-parleurs de la gare une annonce ? »

 « Bien sûr, de quel ordre ? »

 « Un aveugle cherche une voiture pour se rendre soit à Montélimar soit à Aubenas ».

 L'employé devint une sorte de silence embarrassé et me dit la voix encombrée :

 « Mais Monsieur on n'a jamais fait cela, et d'ailleurs vous aurez un autocar plus tard pour Aubenas ».

 Contagieux d'humour, je l'espère, je lui réponds :

 « Cette belle gare presque neuve n'existait pas et un jour quelqu'un l'a osée par la pensée, alors pourquoi ne pas étrenner une nouvelle forme de requête dans les haut-parleurs. Vous savez le co-voiturage, c'est une affaire qui est dans l'air du temps ! »

 « Mais Monsieur on n'a jamais fait cela, je vous dis ».

 Je tente de rassurer mon vis-à-vis :

 « Moi non plus d'ailleurs, et c'est cela-même qui est enthousiasmant ! »

 Mon insistance n'était pas prévue. J'entends l'employé parler dans un téléphone. Puis il me dit de patienter un instant.

 Un homme m'aborde, sans doute un responsable,  et me dit qu'il veut bien m'aider mais qu'il ne sait pas comment tourner la phrase.

 Moi non plus, mais je ne lui dis pas, il suffit qu'il y ait l'élan vers une intention et les mots viennent comme par enchantement. Tout est dans la confiance. L'anticipation du résultat crispe.

 Je propose :

 « Vous dites par exemple : un aveugle cherche une voiture pour se rendre à Montélimar ou Aubenas, si quelqu'un veut l'aider, rendez-vous au guichet de l'accueil. »

 L'homme réfléchit un moment et j'entends son annonce résonner dans toute la gare.

 Il utilise le mot non-voyant car aveugle ce n'est plus au goût du jour !

 Un couple de personnes âgées se présente et s'offre de me déposer à Montélimar.

 C'est magique la vie quand on ose tout ce qu'elle propose !
   
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Jean-Pierre Brouillaud

amoureux de l'inconnu voyageant pour l'Aimer davantage !
Voir le profil de Jean-Pierre Brouillaud sur le portail Overblog

Commenter cet article

Stef Handinary Stories 10/09/2015 18:45

J'aime! J'aime, jolie découverte que celle de votre blog! Osons, vous avez raison!