Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le caïman ne connaît pas le nom du rio où il fainéante.

Le caïman ne connaît pas le nom du rio où il fainéante.

Frontières, bornage pour montrer à l’autre qu’il est étranger Ô douanier servile, mon passeport ne révélera jamais ma véritable identité Le grand Inca, Atahualpa, ils l’ont tué, mais rien ne les dérangeait. Paradoxal Pérou, océan Pacifique et terres ensanglantées....

En savoir plus

A l'ombre de Dieu fait-il si bon dormir ?

A l'ombre de Dieu fait-il si bon dormir ?

Rues, secouez-vous et faites choir les poteaux indicateursHorloges, révoltez-vous et arrêtez de marteler l’heureEt toi, Sisyphe, cesse de pousser ce rocher comme une fatalité« Ça va ? — Oui, ça va », la trop banale commedia dell’arte ! Croire, une tentative...

En savoir plus

"Alive #20", toile de Priscille Deborah

"Alive #20", toile de Priscille Deborah

Une jeune femme croisée et reconnue cet été, au festival Handivers horizon. On me décrit une chevelure blonde, un fauteuil, des pinceaux, de la force et encore de la force.... Elle m'envoie cette oeuvre, vous la sentez ? elle dit : "Voici donc « Alive...

En savoir plus

Le perroquet et la liberté

Le perroquet et la liberté

Un Maître envoya son disciple quérir de la nourriture dans un village du centre de l'Inde. Ce dernier fut invité par une vieille femme dévote à entrer dans sa maison. Elle avait un perroquet. La bête était enfermée dans une cage, dans la véranda. Tandis...

En savoir plus

Voyageons autrement rencontre J-P Brouillaud

Voyageons autrement rencontre J-P Brouillaud

Jean-Pierre répond aux questions choisies et pertinentes de Jêrome Bourgine. Intreview publiée sur le site de voyageons autrement le 18 mai 2016. Cliquer sur le lien ci dessous. Bonne lecture... Ethiopie 2016 Ayant appris à 15 ans qu'il serait définitivement...

En savoir plus

Le cri d'une femme emmurée

Le cri d'une femme emmurée

Dans une ruelle aveugle derrière la citadelle de Ta’izz, à l’écart de tout regard, nous venons à croiser une femme intégralement voilée, comme toutes ses congénères yéménites. Nous avons longuement sillonné ce pays, J. et moi, à pied, en auto-stop, parfois...

En savoir plus