Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Yeux du Dedans

Les Yeux du Dedans

Le jour se lève, la lumière revient à l’intérieur de mes yeux fermés, je ressens le monde et ma vie aujourd’hui qui reviennent peu à peu à la surface de ma conscience…

Je suis comme une aveugle qui perd ses repères extérieurs, une sorte de flou où tant de nouvelles sensations, impressions se mêlent aux souvenirs, bribes de mémoires qui s’accrochent sur des parois presque lisses car le présent ne les retient pas.a

Je suis comme une aveugle qui sait que le chemin ne se voit pas

mais se suit .

Je suis nue sans mes yeux du dehors, je suis invitée à honorer

mes yeux du dedans.

Je ne vois qu’une direction à cultiver : le centre.

Sentir sa propre terre, ses racines, sa matière, sa chair, son espace, sa pulsation, son silence .

Accepter le flou, l’inconnu, l’indicible et juste se tenir au milieu,

oui, se tenir de manière juste au centre,

et alors laisser place à la danse,

elle suivra pas à pas les battements de cil des yeux de mon cœur.

 

Me serrer dans mes bras, oui, si je me perds, je te perds ,

Si je me trouve je te vois.

Me laisser être amour,

Faire l’amour à ma vie,

Bichonner l’amoureuse pour la garder petite et l’emmener partout

dans ma poche,

S’occuper d’elle pour ne pas lui donner trop d’importance,

S’en faire une alliée pour oser l’Amour.

 

Aimer l’amour qui ne rend pas aveugle,

Quel comble, c’est ce que j’ai fait toute ma vie !

Me voilà invitée à entrer dans ce monde pour enfin voir! 

 

Mes yeux attrapaient le monde et le priait de me renvoyer un bon miroir,

Regardes moi et je me sentirais,

Vois moi et fais moi me sentir exister ;

J’ai donné tout pouvoir à ce regard extérieur et me suis perdue

maintes fois,

Ce pouvoir donné à l’autre qui me rend aveugle à moi-même.

 

Mes yeux du dedans commencent à s’habituer à ma propre lumière,

Vue de moi-même je peux alors enfin me rendre,

Me donner en effet devient me rendre à moi-même,

Je peux tout lâcher je suis tenue par l’amour,

Je peux tout embrasser je deviens Amour,

Je suis pleine de gratitude,

Je m’incline,

Mon front se pose à terre,

 

Je crois que je suis en prière.

 

Anonyme

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Jean-Pierre Brouillaud

amoureux de l'inconnu voyageant pour l'Aimer davantage !
Voir le profil de Jean-Pierre Brouillaud sur le portail Overblog

Commenter cet article