Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mon premier aveugle par Anna Janowski

Mon premier aveugle par  Anna Janowski

Faites appel à vos souvenirs : racontez nous la toute première fois que vous avez vu ou rencontré un aveugle ?

Petite, j’ai dû croiser des personnes aveugles mais je ne pourrais pas parler de rencontre.

Car pour moi, une rencontre se ponctue d’ouverture, d’écoute, de partage, d’échanges mais aussi de silence allant de points-virgules à apostrophes… Autant de choses que j’ai pu rencontrer pour la première fois chez toi Jean-Pierre, bouillonnant de vie.

Je me rappelle de ta ponctuation quand tu as su que j’étais là… De ta chaleur. Je me rappellerai de la première gorgée de bière partagée avec toi sur un bout de table chez Manu. Une rencontre se fait n’importe où et n’importe quand, tant qu’elle est spontanée et désirée.

Que vous évoque la cécité ?

Quand j’étais petite, je restais longtemps dans mon lit ( non par fainéantise, quoiqu’un peu quand même des fois ) à m’imaginer ; et si j’étais aveugle, comment allais-je faire pour me souvenir des couleurs, des formes ? … ca habitait beaucoup mon esprit et puis, j’ai cessé d’y penser.

Ensuite, au fil des années, j’ai appréhendé la cécité d’une autre manière comme d’une chose en plus et non d’une chose en moins… ce handicap qui décuple le reste et qui peut être construit comme une richesse, une ouverture ( cet « Eloge de la faiblesse » pour reprendre Alexandre Jollien ) car les apparences sont souvent bien trompeuses et les aveugles ne sont pas ceux qu’on croient.

Racontez-moi la rencontre que vous rêvez de faire avec trois personnes aujourd’hui disparues ?

Ma grand-mère paternelle pour faire connaissance avec elle et savoir si nos points de rencontres sont -ils si ressemblants.

Ceux de ma famille qui ont connus la guerre.

Et celui qui est parti trop vite pour lui dire au revoir.

Qu’est-ce qui vous manque ?

Le temps à certains moments.

La liberté pour diverses choses.

Du courage, au regard de certaines situations

Quelques centimètres de plus.

Un peu de lumière dans certains recoins de ma tête…

Vous m’invitez à votre table, vous me faites manger quoi ?

Commençons par l’apéro d’abord… Histoire de laisser le plat principal mijoter.

Ensuite, on dégustera une moussaka végétarienne ( cad remplacé la viande par des lentilles fraiches ) avec du vin rouge ( du Médoc ou du St-Chinian par ex ).

En dessert, un p’tit thé gourmand ou je te ferai gouter mes cannelés et mes cookies qui croustillent en pépites au chocolat.

Vous avez le pouvoir de faire parler un animal, lequel et pourquoi ?

Une p’tite souris car elle doit en entendre des choses dans ses trous de souris…

Que regardez-vous en premier chez l’autre ?

Sa manière d’utiliser ses sens et essentiellement :

Le toucher : sa façon de toucher quelque chose, comme le serrage de main, la bise sur la joue, les baisers, comment il appréhende l’objet, son agilité ou non qui peut transparaitre une certaine émotivité.

La vue : son regard ou comment il porte son attention sur les gens et les choses.

L’ouie : l’écoute ! Tout est écoute, un bruit, un son, un mot, une tonalité, des onomatopées, un sourire, des yeux même.

Regarder l’autre demande du temps, du travail et de l’intérêt. Regarder l’autre, c’est aller vers l’autre, aller vers ce qu’on ne connait pas toujours mais on y va quand même, vers cette découverte.

Qu’est-ce qui vous fait le plus peur ?

Beaucoup de choses… l’impuissance, l’intolérance, la haine.

Où m’emmèneriez-vous en voyage ?

Le globe-trotteur invétéré que tu es, je t’amènerai plutot dans plusieurs hémisphères de mon p’tit monde à moi …

Qu’aimeriez-vous le plus décrire à un aveugle ?

Ma vision personnelle du monde, de soi, des autres, de lui, de tout ; qu’on partage nos visions, qu’on les rencontre.

Mon premier aveugle par  Anna Janowski
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Jean-Pierre Brouillaud

amoureux de l'inconnu voyageant pour l'Aimer davantage !
Voir le profil de Jean-Pierre Brouillaud sur le portail Overblog

Commenter cet article