Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Les articles "journal non intime"

Lettre à Christian Bobin

Lettre à Christian Bobin

Cher Christian, Depuis le 18 juin 1999 exactement, je me dis que je vais reprendre contact avec vous. Mais perd-on le contact avec ceux que l'on aime ? Je ne me présente plus. Tant pis pour moi si vous m'avez oublié. Christian BOBIN Plus vous êtes lu...

En savoir plus

Sous le chapeau, mes voeux.

Sous le chapeau, mes voeux.

A huit jours du départ vers le Maroc pour le tournage de notre de film, "Deux hommes, un regard" avec Lilian Vezain , je tends à nouveau mon chapeau à la ronde en ce jour d'étrennes. Abracadabra, à votre bon coeur M'sieurs,dames les mécènes, à partir...

En savoir plus

Spiritualite aiguë

Spiritualite aiguë

Aujourd’hui nous sommes, dans certains milieux dits du développement personnel, noyés par la culture prétendue spirituelle. Que de palliatifs à la grande solitude ! Ces gens-là parlent de " source ", de " connexion ", du " lâcher prise ", de la " loi...

En savoir plus

Destination aveugle

Destination aveugle

Porte d'Orléans. Chaque fois que je m'assoie devant le clavier de l'ordinateur pour raconter un souvenir, je me demande comment vais-je pouvoir transmettre aux lecteurs le goût des lèvres de la femme que je viens d'embrasser ou le frisson d'inquiétude...

En savoir plus

Une décision syrienne.

Une décision syrienne.

J-C et J-P en Syrie Hommage à un de mes compagnons et guides de voyage, Jean-Claude Emeriau. Cette vignette de la route est située en Syrie, pays et peuple que j'ai tant aimé, aujourd'hui diaboliquement dévastés par des malades dissimulés derrière la...

En savoir plus

Gratitude

Gratitude

Mercredi 8/09/99 J'expliquais à Julie, 4 ans, que je partais en Inde pour assez longtemps et toi Leïla, ma fille, de rétorquer : "Mais tu m'emportes dans ton coeur papa." Et Julie de se récrier : "Mais ce n'est pas possible !" Là apparaît toute votre...

En savoir plus

Quand le destin prend la forme d'un chapeau

Quand le destin prend la forme d'un chapeau

N’ayons pas la mémoire en déliquescence, n’oublions pas ces moments harmonieux où l'on ne peut plus croire que les choses arrivent par pur hasard. Je me souviens de la belle et étonnante histoire des chapeaux qui prirent, en s’envolant, la forme du destin,...

En savoir plus

A René Brouillaud, à mon père.

A René Brouillaud, à mon père.

Mon père est malade. Très malade. Il a 83 ans. La dictature impersonnelle du on-dit prétend que c’est dans l’ordre des choses et que c’est déjà bien qu’il soit arrivé à un tel âge. Et quand elle apprend, que ce vieil homme a fumé soixante années, elle...

En savoir plus

A Leila Brouillaud

A Leila Brouillaud

Naissance d’une fille et d’un père Le 19 juillet 1995, à environ 4 heures du matin, Marie ressent fortement les premières contractions. Elle me dit de patienter un peu avant d’appeler la sage-femme qui doit venir l'accoucher à domicile. Une fraction de...

En savoir plus

A Yvan Amar.

A Yvan Amar.

Ma première rencontre avec toi Yvan, en Vaucluse, à Robion… eut l’effet d’un impitoyable miroir. C’était - mais j’ai envie d’écrire c’est - le 11 juin 1991. Un mélange d’humilité et d’exubérance, de joie et de silence, tu «trônais » au milieu de nous...

En savoir plus

Le sans domicile fixe

Le sans domicile fixe

Edgar redescendait la route en sens inverse. Agénor l’ami au bras de qui je marchais ne put même pas accrocher son regard. Edgar marchait le dos courbé, la tête enfoncée dans les épaules, un sac plastique pendant au bout de la main. - Alors Jean-Pierre...

En savoir plus

Un malentendu pour un mal-voyant

Un malentendu pour un mal-voyant

La seule et unique fois où je suis entré dans une boîte de nuit conventionnelle c’était en Israël, à Haïfa. Mais je reconnais, et avec gratitude, que l’élan qui me porte naturellement vers les femmes, m’a souvent amené à me dépasser et parfois même à...

En savoir plus

Provocation aveugle

Provocation aveugle

« Mon histoire commence le jour où j'ai décidé de ne plus vivre ma vie comme on remonte un escalator qui descend. » Pascal de Duve (poète belge, 1964-1993) Ce matin-là, en 1977, j’ai 21 ans. La cécité m’étouffe. Je suis sur les routes du monde avec un...

En savoir plus

Histoire de cécité

Histoire de cécité

« - Oh, oui nous avons du temps, Tim et je vais te raconter mon itinéraire chaotique de cécité refusée pendant que le train avale le paysage Pakistanais. » Nous étions dans un tortillard, qui lambinait à travers la nuit chaude entre Peshawar et Lahore....

En savoir plus

La Dame laveuse d'Ame ou la Femme-éponge

La Dame laveuse d'Ame ou la Femme-éponge

En février et mars 2011 je marchais vers le passé, boîtant d’incomplétude, une rupture amoureuse me maintenant dans la comparaison. Et dans les nombreuses femmes rencontrées, je cherchais l’Aimée, l’aimée apparemment perdue, celle qui remplirait mes manques...

En savoir plus

Décrire l'autre est ignorance

Décrire l'autre est ignorance

" Plus tu te connaîtras, moins tu auras besoin d'enseignements. La notion de voie est fallacieuse... Il n'y a aucune voie, il n'y a que l'expérience. " Gregg Braden Leïla ma fille, je m'efforce de ne jamais oublier que lorsque je relate tes agissements,...

En savoir plus

Cécité et lumière

Cécité et lumière

Mon amie Véronique, qui rencontre son premier aveugle sous ma forme, me dit qu’elle ne supporte pas de me savoir m’activer dans une pièce sans lumière s’il y fait noir. Je reçois un électrochoc en entendant ses paroles et en réalisant leur sens ! Je n’avais...

En savoir plus

A Frère Antoine

A Frère Antoine

Paroles d'une chanson de Frère Antoine Le Saint Aujourd'hui Frères nous fêtons aujourd'hui le plus beau jour de notre vie car le plus beau jour de la vie s'appelle le saint Aujourd'hui, oui mes soeurs nous n'avons pas le choix : on ne peut jouir que d'un...

En savoir plus

A Irène Morera

A Irène Morera

Sur les chemins de Katmandou « Dans le Yoga, tout est mouvement. Pour comprendre le mouvement, il faut également pressentir le non-mouvement. La joie, c'est le grand harmoniste de tous les rythmes du corps, de tous les souffles. » Eric Baret Irène Morera...

En savoir plus

Décalage ontologique

Décalage ontologique

" Si longtemps que tu ailles, c'est au point de départ que tu arriveras de nouveau ". Avicenne Vint au cimetière le moment des condoléances, moment émouvant à l'extrême, qui me montra combien ce que je concevais à tort comme une corvée, une formalité...

En savoir plus

Amour et solitude

Amour et solitude

« Les mots sont les passants mystérieux de l’âme. » Victor Hugo Si, dans le quotidien on montre infiniment plus ce que l'on est par nos actes, plus que par ce que l'on sait et ce que l'on affirme, dans l'écriture, rôde le danger de se déployer beau parleur...

En savoir plus

La mort d'un ami

La mort d'un ami

G Oberson Dimanche 30/07/2000 " La vie et la mort n'existent pas et ne sont pas différentes. " C'est la fin éminente d’un ami. Il n'a pas mangé depuis près de quinze jours. Sa femme, le veille jour et nuit, lui administrant de la morphine afin qu'il ne...

En savoir plus