Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Coupes de champagne avec mes morts

Coupes de champagne avec mes morts

Ma main aveugle dans la porte du réfrigérateur rencontre une demi-bouteille de champagne. Tiens tiens, je l’avais oubliée, faut dire que je suis rarement à Laboule, dans le petit appartement qui me sert de pied-à-terre, d’adresse pour exister aux yeux...

En savoir plus

Le chameau d'or de la vanité

Le chameau d'or de la vanité

Yunus Emre, tu le sais, « rien ne pousse dans un cœur de pierre » Aube soyeuse, descente du train, mon guide blanc dans la main Mon bâton d’aveugle ouvre, non, ouvrait, le chemin Électrochoc, un voleur m’a arraché ma seule lumière ! Le chameau d’or de...

En savoir plus

Orgue et orgasme, LSD et garde-à-vue.

Orgue et orgasme, LSD et garde-à-vue.

Seize avril 1976, jour de mes vingt ans. Il convient, dit-on, de marquer ce fait dans la mémoire d’un homme. Je me trouve avec mon inséparable ami Tintin dans la communauté chrétienne œcuménique de Taizé (fondée en 1940). Ce n’est ni par hasard ni par...

En savoir plus

Miracle de l'ordinaire

Miracle de l'ordinaire

À pied et en sac-à-dos depuis des mois. — Namasté, Bonjour India. Y a-t-il derrière les apparences un autre moi ? Kabir : « Contemple, en toute chose, qu’une ; c’est la seconde qui te fourvoie. » Un errant gymnosophiste attise mon ontologique curiosité....

En savoir plus

Emissions TV sur ARTE et RTS avec Jean-pierre Brouillaud

Emissions TV sur ARTE et RTS avec Jean-pierre Brouillaud

Reportage de l'émission faut pas croire : " Voyages au bout de sa nuit " difusé le 06 février 2016 sur la RTS (Radio Télévision Suisse). Jean-Pierre au 28 minutes d'ARTE pour la promo de son livre: d'Aller voir ailleurs (10 premières minutes)

En savoir plus

RFI, émission si loin, si proche

 RFI, émission si loin, si proche

Dans les studios de RFI avec Céline Develay Mazurelle Jean-Pierre Brouillaud a définitivement perdu la vue à 15 ans. Depuis, il a décidé de faire de sa vie un voyage. En 40 ans, seul ou accompagné, il a parcouru la planète, sur tous les continen... Frais...

En savoir plus

L'humeur de Jêrome Garcin, à propos d'aller voir ailleurs...

L'humeur de Jêrome Garcin, à propos d'aller voir ailleurs...

Article paru dans le Nouvel obs du 10 mars.

En savoir plus

Salut les terriens -Thierry Ardisson, Jean-Pierre Brouillaud

 Salut les terriens -Thierry Ardisson, Jean-Pierre Brouillaud

Dans les loges d'Ardisson... Cliquer sur ce lien : A voir: http://www.canalplus.fr/…/c-salut-le…/pid7535-extraits.html… lire: http://www.amazon.fr/Aller-voir-ailleurs-voya…/…/ref=sr_1_1…

En savoir plus

Un chikoo à la saveur du suicide d’un enfant

Un chikoo à la saveur du suicide d’un enfant

Avec mon complice des routes sinueuses du monde nous dormons sur le quai d’une gare du nord de l’Inde, celui de la ville de Muzaffarpur. Les nuits du Bihar peuvent être très chaudes et sillonnées de moustiques. À vingt ans rien ne nous rebute. Je me rappelle...

En savoir plus

Je traquerai le semeur de nuit

Je traquerai le semeur de nuit

illustrations de E Denize. En langage de sensations, mon corps se demande qui a éteint la lumière Et pelleté cette excrémentielle boue dans mes yeux. À qui se plaindre, à la génétique, au Diable, à Dieu ? En fugue vers le nord, dix-sept ans, la nuit,...

En savoir plus

Après quoi cours-tu Jean-Pierre ?

Après quoi cours-tu Jean-Pierre ?

Gare de Budapest - " Jean-Pierre tu as 60 ans, tu es aveugle et tu continues inlassablement à parcourir le monde. Récemment tu étais au Maroc, en juillet tu t’envoles avec ta fille Leïla pour l’Inde. Pourquoi voyages-tu alors que tu es aveugle ? C’est...

En savoir plus

un amnésique

un amnésique

Un amnésique parti sur les chemins du Cambodge rencontra un bonze qui le recueillit. Ils passèrent la nuit dans la même chambre d'auberge. Au matin, voyant son compagnon très profondément endormi, le bonze lui rasa les cheveux et lui passa une de ses...

En savoir plus

Les aborigènes en moi pleurent leur liberté

Les aborigènes en moi pleurent leur liberté

Australie, autre lit, austral lit Sortie d’aéroport, pouce en l’air, désir dans les reins Ciel en perroquets et en magpies, coup de frein Camionneur rustre, crépusculaire soumission sociale de l’homme enseveli. Melbourne, radiante pensée pour Daevid Allen...

En savoir plus

Miroir syrien

Miroir syrien

"L'homme n'a pas besoin de voyager pour s'agrandir ; il porte avec lui l'immensité. " Chateaubriand En avril 1977, dans les mauvités du crépuscule, nous nous éloignons alors, sans hâte, de quelques centaines de mètres de la guérite jordanienne où les...

En savoir plus

Article sur Express YourSelf

Article sur Express YourSelf

Jean-Pierre Brouillaud est encore adolescent lorsqu'il perd définitivement la vue. Décidé à vivre sa vie comme il l'entend, il brave l'autorité de ses parents et part sur les routes du monde ...

En savoir plus

Le caïman ne connaît pas le nom du rio où il fainéante.

Le caïman ne connaît pas le nom du rio où il fainéante.

Frontières, bornage pour montrer à l’autre qu’il est étranger Ô douanier servile, mon passeport ne révélera jamais ma véritable identité Le grand Inca, Atahualpa, ils l’ont tué, mais rien ne les dérangeait. Paradoxal Pérou, océan Pacifique et terres ensanglantées....

En savoir plus

A l'ombre de Dieu fait-il si bon dormir ?

A l'ombre de Dieu fait-il si bon dormir ?

Rues, secouez-vous et faites choir les poteaux indicateursHorloges, révoltez-vous et arrêtez de marteler l’heureEt toi, Sisyphe, cesse de pousser ce rocher comme une fatalité« Ça va ? — Oui, ça va », la trop banale commedia dell’arte ! Croire, une tentative...

En savoir plus

"Alive #20", toile de Priscille Deborah

"Alive #20", toile de Priscille Deborah

Une jeune femme croisée et reconnue cet été, au festival Handivers horizon. On me décrit une chevelure blonde, un fauteuil, des pinceaux, de la force et encore de la force.... Elle m'envoie cette oeuvre, vous la sentez ? elle dit : "Voici donc « Alive...

En savoir plus

Le perroquet et la liberté

Le perroquet et la liberté

Un Maître envoya son disciple quérir de la nourriture dans un village du centre de l'Inde. Ce dernier fut invité par une vieille femme dévote à entrer dans sa maison. Elle avait un perroquet. La bête était enfermée dans une cage, dans la véranda. Tandis...

En savoir plus

Voyageons autrement rencontre J-P Brouillaud

Voyageons autrement rencontre J-P Brouillaud

Jean-Pierre répond aux questions choisies et pertinentes de Jêrome Bourgine. Intreview publiée sur le site de voyageons autrement le 18 mai 2016. Cliquer sur le lien ci dessous. Bonne lecture... Ethiopie 2016 Ayant appris à 15 ans qu'il serait définitivement...

En savoir plus

Le cri d'une femme emmurée

Le cri d'une femme emmurée

Dans une ruelle aveugle derrière la citadelle de Ta’izz, à l’écart de tout regard, nous venons à croiser une femme intégralement voilée, comme toutes ses congénères yéménites. Nous avons longuement sillonné ce pays, J. et moi, à pied, en auto-stop, parfois...

En savoir plus

Mon âme a les yeux d’une femme qui jouit

Mon âme a les yeux d’une femme qui jouit

Mon âme a les yeux d’une femme qui jouit L’italien compartiment tangue dans le satin blanc d’une nuit Autour de mon sexe médusé sa bouche cerise À Torino, deux étrangers, deux amants à Venise. Lèvres soudées d’eau et de pierre sous le pont du Rialto Il...

En savoir plus