Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

vivre dans le noir

vivre dans le noir

Parlons, si vous le voulez bien, du projet vivre dans le noir.

L’idée est de vivre ensemble quelques jours dans le noir total en y faisant rien de préalablement défini. Seulement les gestes qui tissent un quotidien collectif: faire à manger, le ménage, et nous laisser surprendre par ce que la relation entre nous tous proposera .
Vivre dans le noir intégral, avec des gens que l’on n’a jamais vu auparavant et que l’on ne verra jamais, hormis si désir de poursuivre une relation en dehors de cette expérience .

Tout est rond de fumée Une aventure extrêmement intense. Elle fera forcément appel à des trésors de patience et d’ingéniosité.

La solidarité s’imposera comme une nécessité.
Imaginez plutôt :

vivre dans le noir

Nous devrons commencer par explorer et étudier, avec le toucher, le ressenti , la cuisine, la salle de bain , les chambres , les éléments nécessaires pour cuisiner , boire , les denrées et ingrédients disponibles , les balais , etc…

Et d’un seul coup , en passant du jour à la nuit la plus profonde , nous nous retrouverons dépourvus de nos repaires habituels. Nous devrons , non seulement apprendre à identifier les autres participants, que nous n’aurons jusque-là jamais vus ni entendus , mais surtout partager avec eux , par les mots et le toucher , ce que nous découvrirons . Nous serons de plain-pied avec le « sans vous je ne peux rien faire », un des leitmotiv de ce blog.

Il nous faudra aussi inventer des divertissements, des activités en commun , et tout cela sur fond de relation à une autre temporalité , car ni lumière ni montre ne seront admises pour nous permettre de nous situer dans le temps.

Notre relation au temps et à l’espace seront forcément autre, sans parler de notre relation au groupe, comment chacun fera sa niche dans cette expérimentale arche nocturne de Noé, qui fera quoi ?

Nous allons ainsi créer une nouvelle forme de vie dans un espace où nous serons autonomes sur le plan matériel et volontairement retranchés de toutes sources d’informations , radio, téléviseur , ordinateur. ...

Je dois confesser que je suis gourmand d’une telle aventure . Si vous partagez mon enthousiasme , faites-le moi savoir en me contactant par le blog

Comme j’aime tant le faire pour des projets voyages , par exemple, je vais contacter mon émission de radio favorite «allô la planète » animée par Eric Lange, sur France inter , du lundi au jeudi , de 23h à 1h du matin, pour parler en direct de cette possible aventure.

il n’y a pour le moment ni lieu ni date, c’est un hameçon que je lance et si nous sommes quelques candidats pionniers, nous pourrons prêter un corps à ce projet.

Mais soyons bien conscients que ce n’est pas une aventure évidente ; elle exigera une grande adaptabilité et un esprit créatif, et beaucoup d’humour.

SANS VOUS JE NE PEUX RIEN FAIRE !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Jean-Pierre Brouillaud

amoureux de l'inconnu voyageant pour l'Aimer davantage !
Voir le profil de Jean-Pierre Brouillaud sur le portail Overblog

Commenter cet article

Dominique Hebert 02/02/2010 10:20


Je ne sais pas si j'aurai le courage de franchir le pas, mais cette expérience que tu proposes fait vibrer quelque chose à l'intérieur de moi.


Alice 28/01/2010 17:41


Vous proposez là une aventure qui attire et qui effraie, vivre dans le noir complet juste pour l'expérience humaine. J'ai assez peur de certaines réactions et aussi je suis sacrément tentée par
peut-être la solidarité qui devrait se créer? Je suis bien indécise! Alice


Lôlà 07/01/2010 08:49


C'est une grande expérience mais elle fout les chocottes. Pas tant l'être dans le noir, qui est déjà une énorme chose mais les êtres autour. Pour quelqu'un qui a déjà du mal à supporter " le
groupe" trop longtemps, les yeux ouverts. Cela serait-il encore plus difficile ? Je pense qu'il faut militer le nombre au départ, pour faciliter l'adaptation, non ? Qu'en pense l'expert.
Hum beaucoup de choses en suspend, dans ma tête, à cette idée. Qu'avais tu pensé de ces expés de "repas dans le noir" ?