Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tu y es déjà

Tu y es déjà

« Dieu, c'est comme le sucre dans le lait chaud.

Il est partout et on ne Le voit pas...

Et plus on Le cherche, moins on Le trouve

Coluche

 

Un homme, qui avait entendu dire que lui et le monde n’était pas séparé, quitta un matin son village et tous les modèles d’existences que sa famille et la société lui désignaient.

Il arpenta tous les continents, surtout les lieux dits sacrés, interrogeant presque chaque rencontre pour savoir s'il n'y aurait pas un sage, un marabout ou un ermite qui lui permettrait de réaliser enfin cette conscience unitive.

 

Un soir, il finit par arriver devant Ganga, (le Gange est au féminin en Inde), fleuve sacré s’il en est, dans la province de l’Uttar Pradesh, dans les contreforts Himalayens, où cette déesse liquide est encore relativement étroite.

Il posa son baluchon à ses pieds.

Aucun pont, aucun bac à l'horizon ne se dévoilait à son regard.

Il se demanda alors, rattrapé par la lassitude, comment allait-il pouvoir traverser ce fleuve pour aller sur l’autre rive.

Son harassement était lié au fait qu’il cherchait toujours ailleurs, autre part, plus loin, ce qu’il savait être en lui et ne réussissait pas à voir.

Son regard pénétrant dénicha de l'autre côté du fleuve un pécheur au visage ombré par un ample chapeau de paille. Il l'interpella en lançant puissamment sa voix sur l'autre rive :

" ohé, m'entends-tu pécheur ? "

L'homme, une des nombreuses formes de Nasrudin, fit signe de la tête que oui.

"Je veux aller de l'autre côté, comment puis-je faire ? "

" Mais de l'autre côté tu y es déjà ! "

Et c'est à ce moment précis qu'il eut la révélation qu'il était cela même qu'il cherchait de tout temps et de partout.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Jean-Pierre Brouillaud

amoureux de l'inconnu voyageant pour l'Aimer davantage !
Voir le profil de Jean-Pierre Brouillaud sur le portail Overblog

Commenter cet article