Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tout est question de désir

Tout est question de désir

Un disciple qui vient voir son Maître lui demande :

 

" Quand est-ce que je vais vivre ce dont vous parlez là et que vous appelez conscience éveillée ? "

Le Maître garde le silence et invite du geste son élève pour faire ses ablutions dans le Gange.

Au cours de la toilette rituelle, on ferme toutes les ouvertures sensorielles : La bouche, le nez, les yeux, les oreilles, et on plonge plusieurs fois la tête dans l'eau du Gange. Mais, ce jour-là, le Maître maintient fermement la tête de son élève sous l'eau.

Tout au début, celui-ci pense que son Maître lui a mis la main sur la tête pour le bénir, il est alors ravi. Et puis cette bénédiction devient singulièrement longue.

Il veut sortir la tête de l'eau car le souffle commence à lui manquer cruellement. Il s'étouffe. Ses poumons le brûlent. Ca devient de plus en plus intolérable. Plus il pousse pour sortir sa tête de l'eau et plus

le Maître semble peser de tout son poids. Il n'en peut plus: la poitrine, la tête, tout va exploser. Il va mourir et il ne comprend pas ce qui se passe.

                     

La foi en son maître se transforme en doute, puis en révolte, puis en une haine farouche où il est question de survie et de rien d'autre.

Il émerge enfin, au bord de l'évanouissement, quand le maître relâche sa pression.

Les paroles qui l'accueillent au sortir de cette épreuve sont la réponse à sa question :

 

" Tu vois, quand tu désireras l'absolu autant que tu avais besoin d'air, à ce moment-là on en reparlera. Pas avant ! "



 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Jean-Pierre Brouillaud

amoureux de l'inconnu voyageant pour l'Aimer davantage !
Voir le profil de Jean-Pierre Brouillaud sur le portail Overblog

Commenter cet article