Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rencontre avec les aveugles du Burkina Faso

Rencontre avec les aveugles du Burkina Faso

Anisankoura à vous tous !

Bonne année en langue Dioula.

Je reviens du pays des hommes intègres, le Burkina Faso.

 

Un moment assurément fort fut la visite de l’école pour aveugles, association de l’Espérance, où personnes déficientes visuelles, jeunes et plus âgées, viennent apprendre le braille, des rudiments d’informatique, participer à des ateliers, en bref recevoir l’indispensable éducation.

Cette structure se trouve à Bobodioulaso.

J’y ai été accueilli par le sympathique directeur monsieur Abdoulaye Traoré et ses collègues encadrants.

 

Ils m’ont montré le travail manuel, – petits sacs en fibres synthétiques, parlé des réalisations et de leurs objectifs. Mais il y a tant à faire avec des moyens si réduits que ça a glissé en moi un inconfort, celui de mon impuissance à les aider vraiment. Et quand je suis allé dans la cour rejoindre les enfants qui faisaient des percussions avec les moyens du bord (ils leur manquent même de jambés..) Que d’émotions contradictoires!

 

Ces enfants aveugles sont comme tous les enfants du monde, beaux et enthousiastes, mais quelle sera la forme que prendra leur avenir dans ce pays où la santé et l’éducation sont les parents pauvres d’un système dominé par la corruption et le fatalisme ?

 

Tandis que Mr Traoré et ses collègues me raccompagnaient chaleureusement vers la mobylette de mon ami Alidou, je me demandai ce que je pourrais faire pour ces frères et sœurs aux yeux morts ? L’avenir le dira...

En tout cas quand on rentre en relation avec un tel dénuement on ne peut se contenter d’être un visiteur, c’est-à-dire de garder la distance protectrice du spectateur.

 Je me dois de préciser que cette prise de contact avec les aveugles d’Afrique est sous-tendue par l’idée encore lointaine d’un film documentaire. Mais on en reparlera le moment venu…

Quand le bûcheron rentre dans la forêt avec une hache à la main, les arbres soupirent et murmurent pour se rassurer: courage, courage, le manche de la cognée est des nôtres !  

Rencontre avec les aveugles du Burkina Faso
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Jean-Pierre Brouillaud

amoureux de l'inconnu voyageant pour l'Aimer davantage !
Voir le profil de Jean-Pierre Brouillaud sur le portail Overblog

Commenter cet article

Chavarot 14/01/2014 17:35

Derrière la tronçonneuse il y a toujours une hache qui traîne pour un détail...
A Laroquebrou dans le Cantal une maison d'aveugles vient de s'ouvrir.Pourquoi ne pas faire le pont entre les deux,Jean-Pierre?

Jean-Pierre Brouillaud 14/01/2014 20:09



je viendrai à laroquebrou, promis, tu m'y accompagneras? si je peux jumeler cette école auvergnate avec celle de Bobodioulaso au Burkina Faso ce serait avec plaisir.  



veronique Weinberger 12/01/2014 12:27

Merci Jean-Pierre pour ton compte rendu du Burkina , pour ta sensibilité ,
à bientôt , Véronique

Christian 12/01/2014 11:57

Mais que disent les arbres quand c'est une tronçonneuse ???

Laret 12/01/2014 11:48

Extraordinaire expérience....Tous mes voeux les plus chaleureux pour cette nouvelle année.A bientôt,Jean-Pierre