Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Compte-rendu du séjour parisien

  JP avec Clara à l'émission " Ici et Maintenant"

JP avec Clara à l'émission " Ici et Maintenant"

J’ai un peu de retard, en fait non, retard sur quoi?

Donc je vous l’avais signalé l’ordinateur s’est mis en non-agir presque deux semaines, ainsi je n’ai pu commenter mon séjour Parisien dont la thématique était: « Prêtez-moi vos yeux, je vous prêterai ma cécité ».

J’ai donc été interviewé par Clara d’Ici et Maintenant, Vincent sur Vivre FM, et par Eric Lange sur France Inter.

Vous êtes venus, merci, et nous avons partagés l’instant, vous m’avez fait découvrir un quartier, un endroit, des statues, un atelier de model maker, le 104, etc. ; et certains d’entre vous se proposent de m’accompagner dans le projet encore lointain de vivre le quotidien totalement immergé dans le noir.

Et il y a eu le rendez-vous du vendredi soir sur le quai sept du métro gare de l’est, un petit groupe d’amis, un restaurant de l’Inde du sud, une bière partagée aux Bouffes du nord, de l’écoute, de la simplicité, des échanges et l’indicible plus qui relie l’ensemble.

Et il y a une petite anecdote, un rendez-vous à 7h30 le matin sur un quai de métro avec un journaliste. Au téléphone il m’avait précisé qu’il faudrait faire vite car il y avait un autre métro à prendre pour se rendre à l’émission à laquelle je devais participer en direct, par lui interviewé. A 8h moins 25, je suis sur le quai, j’attends Vincent le journaliste, un homme me salue et en me prenant par le coude m’invite à monter rapidement dans le métro avant qu’il ne reparte. Je le suis sans me poser de question. La porte du wagon se referme, il y a foule et debout je me cramponne à une barre. Je libère une main que je tends ouverte vers Vincent et je dis :

« Je suis ravi de faire votre connaissance Vincent. »

Il y a un moment de flottement, du froid et de l’ahurissement que je perçois nettement, et le monsieur un peu offensif, sans doute parce qu’embarrassé, réplique :

« Mais je ne vous ai rien demandé, moi ! »

J’éclate de rire devant le malentendu, j’ai cru que cet homme était le journaliste avec qui j’avais un rendez-vous et je l’ai suivi alors que notre homme a cru que j’attendais le métro et tout naturellement il a aidé un aveugle à y accéder.

Je ne fournis aucune explication, je sens qu’il n’y a pas la place pour cela ; mon vis-à-vis est outré et je crois déceler qu’il s’écarte de moi mais je n’ai pas le temps de vérifier, le métro s’arrête, je descends et je voyage en sens inverse, retour à la case départ où m’attend impatiemment le véritable journaliste.

Merci à vous tous, Danielle, Romain, Alain, Laurent, Patrick, Anne, Sophie, Murielle, Jean-Phi, Christine, Jérôme, merci.

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Jean-Pierre Brouillaud

amoureux de l'inconnu voyageant pour l'Aimer davantage !
Voir le profil de Jean-Pierre Brouillaud sur le portail Overblog

Commenter cet article

veronique Weinberger 12/02/2014 20:51

on nous a pourtant rabâché les oreilles de ne pas suivre de parfaits inconnus !!

Lôlà 26/02/2010 18:59


Bon, te revoilà.
Epatante cette anecdote du métro, tu dois en avoir des tonnes à raconter, je suis sure...
Oh les beaux nuages roses en bannière ! Lumières !
Bon et bien tous ces gens au resto ( miam ) à part ça, ils ont dit quoi...Qu'est ce qui les mène là...Je suis curieuse et moi je n'aurais pas ce courage alors...Les pistes...c'est ?....