Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le perroquet et la liberté

Le perroquet et la liberté
Un Maître envoya son disciple quérir de la nourriture dans un village du centre de l'Inde. Ce dernier fut invité par une vieille femme dévote à entrer dans sa maison.

Elle avait un perroquet. La bête était enfermée dans une cage, dans la véranda.

Tandis que sa maîtresse s'absentait dans la cuisine pour remplir l'écuelle de ce moine errant,

l'oiseau en profita alors pour interroger cet étranger : 

"Que fais-tu ici?"

"Je suis le disciple d'un Maître, et nous marchons à travers le vaste pays en mendiant."

"Ah, s'exclama le perroquet, très intéressé, très bien. Tu es à la recherche de la liberté, n'est-ce pas, ami ?"

Le moine errant répondit par l'affirmative, mais il fut très déconcerté d'entendre le perroquet formuler cette requête :

"Lorsque tu retrouveras ton Maître, dis-lui que je suis un misérable perroquet en cage, et que moi aussi je cherche la liberté. Et demain, je t'en supplie, rapportes-moi ce qu'il t'aura dit mais seulement lorsque ma maîtresse sera parti dans la cuisine et que nous serons tout les deux."

Le soir, devant le feu, le disciple raconta à son Maître l'étrange aventure qui lui était arrivé. Et aussitôt l'homme de Dieu roula sur le sol et sembla perdre connaissance. Un effroi sacré s'empara du disciple qui accomplit, sans même réfléchir, les gestes qu'il savait justes pour ramener son Maître bien-aimé à la vie.

Celui-ci ne tarda pas à se rasseoir normalement, et comme il n'était pas d'un naturel bavard il ne donna aucune explication à son disciple qui n'osa pas l'interroger bien qu'il brûlait de le faire.

Et le lendemain, le disciple errant alla quêter de nouveau par les ruelles étroites du village et ses pas, à son insu, le menèrent à la maison du perroquet.

Dès qu'il la reconnut, aussitôt il lui tourna le dos.

Il s'avoua qu'il la considérait maléfique en raison de ce qui s'était passé la veille avec son Maître, suite à la question de cet insolite perroquet. Mais il n'eut pas le temps de s'enfuir car la femme âgée l'aperçu par la fenêtre et l'appela.

Lorsqu'il se retrouva seul avec le perroquet, l'animal impatient l'interrogea.

C'est à contre coeur qu'il lui narra alors ce qui s'était passé le soir où il avait rapporté la question à son Maître. On imaginera facilement la commotion qui s’empara de lui quand il découvrit le perroquet, à son tour, perdre immédiatement connaissance et tomber de son perchoir.

Lorsqu'elle revînt de la cuisine, portant une assiette garnie de riz, de lentilles et de légumes, la vieille femme découvrit le drame. Affolée, elle ouvrit précipitamment la cage et le perroquet s'envola d'un splendide coup d'aile.

 

 

Le mendiant abasourdi s'en alla si vite qu'il en oublia son écuelle. Il partit à toutes jambes pour voir s'il n'était rien arrivé de grave à son Maître et c'est à ce moment-là qu'il entendit le perroquet qui volait au-dessus de lui, lui crier :

"Hé ami, il y a combien d'années que tu vis auprès de ton Maître ?"

Et bien que l'homme courant à toutes jambes manqua de souffle, il répondit, haletant :

 "Dix ans."

Et le perroquet de répondre :

"Moi, il m'aura seulement fallut un seul contact avec lui, et encore, à travers toi, pour

trouver la liberté !"

 

 

Le perroquet et la liberté
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Jean-Pierre Brouillaud

amoureux de l'inconnu voyageant pour l'Aimer davantage !
Voir le profil de Jean-Pierre Brouillaud sur le portail Overblog

Commenter cet article