Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La peinture et le miroir

La peinture et le miroir
La peinture et le miroir
La peinture et le miroir

Les Persans racontent qu'un concours de peinture fut organisé, un jour, entre deux groupes d'artistes. Les uns étaient chinois, les autres byzantins. Ils vivaient à la cour du même prince et ne cessaient de rivaliser.

Le prince décida donc de les opposer en un concours.

Les deux groupes de peintres furent placés dans une salle qu'un rideau séparait en deux espaces égaux, et chargés de décorer deux murs se faisant face.

Les Chinois réclamèrent une grande quantité de brosses, de pinceaux et de couleurs de toutes sortes.

Les peintres byzantins à la surprise générale ne demandèrent rien.

Au jour de la présentation le roi vint avec toute sa cour. On dévoila d'abord les fresques chinoises et chacun fut émerveillé.

On y vit un travail insurpassable.

Alors on découvrit le mur des Byzantins et on vit sur ce mur, mais inversées, les mêmes figures et les mêmes couleurs que sur le mur peint par les Chinois.

Les Byzantins s'étaient contentés de polir sans relâche leur mur, au point de le rendre pareil à un miroir étincelant.

Les peintures des Chinois se reflétaient dans ce mur sans souffrir des aspérités du mur lui-même et des défauts ineffaçables de la matière. Les images y gagnaient une pureté,

une grâce, une légèreté d'autant plus belles qu'on ne pouvait pas les atteindre.

La peinture et le miroir
La peinture et le miroir
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Jean-Pierre Brouillaud

amoureux de l'inconnu voyageant pour l'Aimer davantage !
Voir le profil de Jean-Pierre Brouillaud sur le portail Overblog

Commenter cet article