Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La maison du poète n'a pas deux pièces

collage d'Evelyne Denize

collage d'Evelyne Denize

« J’aimais, j’étais debout dans le songe éternel »

Quand un poète s’éteint, une étoile diaphane apparaît

Un astre se dévoilant aux hommes inspirés

Quand un poète s’éclipse, s’effondre la tour de Babel.

 

Un poète ça ne compte pas ses pieds

Ça marche sans protection pour réunir ciel et terre

Ça respire même au large de ses poumons pour célébrer le mystère

Chaque fragment de ses paroles chante l’entier.

 

La maison du poète n’a pas deux pièces

Celle de la vie et celle de la mort sont mêlées

Pas d’incompatibilité, tout y est alliances ailées

D’une fontaine claire-obscure jaillissent tristesses sombres et écarlates liesses.

 

Les rimes sont effloraison de maturité

Comme chaque vague elles sont salées comme l’océan aux inquiètes occurrences

Rapprochant amoureusement être et apparence

La mésange a-t-elle appris à chanter ?

 

Thalès de Milet demandait : Qui précède l’autre, le jour ou l’obscurité ?

Facétieux, le poète réplique : La nuit est en avance d’un jour

Mais qui veut faire ce voyage dans l’ignorance sans retour ?

L’or brun d’un froissement de bambou révèle l’immobilité.

 

Quand il est debout et sans attente l’homme contient l’univers

Un poète ça meurt mais jamais la poésie

Connaît cette évidence celui qui a sobrement bu l’ambroisie

Un tel homme ne va plus vers.

 

Ô divin escroc, voleur de feu, ô Prométhée toi qui enseigne

Et montre la voie inspirée qui ne sépare plus le jasmin de la turquoise

Vois, l’élégie indigo de la nuit ardéchoise

M’abîme dans une nostalgie de parenté avec tous les règnes.

 

Yves Bonnefoy, toi qui es debout dans le songe éternel, la radio annonce ta mort

Le journaliste prétend savoir ce qui est, n’est pas, n’est plus

Il a lu la carte mais il n’a même pas goûté au menu

Hafez, Prévert, Ferré, Brassens, Rûmî, Saadi, Kalil Gibran, Tagore.

 

 

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Jean-Pierre Brouillaud

amoureux de l'inconnu voyageant pour l'Aimer davantage !
Voir le profil de Jean-Pierre Brouillaud sur le portail Overblog

Commenter cet article