Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mon premier aveugle par Cathie Turke

Mon premier aveugle par Cathie Turke

1. Faites appel à vos souvenirs : racontez nous la toute première fois que vous avez vu ou rencontré un aveugle ?

​Mon professeur de musique au collège, un vieux monsieur à moitié chauve, très tranquille. C'est lui qui m'a donné mes bases de solfège et pour cela je me souviens de lui.​

2. Que vous évoque la cécité ?

​Le noir, être perdu, et dépendant​.

3. Racontez-moi la rencontre que vous révez de faire avec trois personnes aujourd’hui disparues ?

​Mon père pour avoir sa version des faits.​

​Dieu, quelque soit sa forme. Savoir enfin à quoi rime tout ce bordel....​

4. Qu’est-ce qui vous manque ?

​D'être une vrai musicienne et de pouvoir jouer avec les autres​.

5. Vous m’invitez à votre table, vous me faites manger quoi ?

​J'improviserai avec ce qu'il y aura au jardin​.

6. Vous avez le pouvoir de faire parler un animal, lequel et pourquoi ?

Parler avec les hirondelles qui vivent dans le jardin. Qu'est ce qu'elles peuvent bien raconter toute la journée, on dirait qu'elles disent toujours la même chose.... Où vont elles quand elles partent ? qui revient de la famille ? le mâle, la femelle, les petits des années précédentes ?

​Est ce vraiment les mêmes que je revois perchées sous ma fenêtre tous les ans ?​

7.Que regardez-vous en premier chez l’autre ?

​L'allure générale, son sourire, ce qu'il dégage.​

8. Qu’est-ce qui vous fait le plus peur ?

​La souffrance, la tortur​e.

9. Où m’emmèneriez-vous en voyage ?

​En balade dans les Pyrénées. Ou alors, c'est toi qui choisit et ​

​ m'emmène là où je n'oserais pas aller.

10. Qu’aimeriez-vous le plus décrire à un aveugle ?

​La beauté d'un paysage​, si c'est possible avec des mots.

Des peintures, les couleurs.....

Mon premier aveugle par Cathie Turke
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Jean-Pierre Brouillaud

amoureux de l'inconnu voyageant pour l'Aimer davantage !
Voir le profil de Jean-Pierre Brouillaud sur le portail Overblog

Commenter cet article