Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ambre Murard et Jean-Pierre Brouillaud, cabane et pluie

Ambre Murard et Jean-Pierre Brouillaud, cabane et pluie

Voici la vidéo numérisée un petit film d’Ambre Murard qui a comme support original une pellicule de seize milimètres et n’a subit aucun montage. Du brut qui dit les perceptions saisies sur le vif d’un aveugle assit dans une cabane en plastique isolée en pleine nature intemporelle. Impressions spontanées, bruit du vent, gouttes de pluie, plastique froissé par le souffle de l’air…

un court film d’Ambre Murard où sortent de ma bouche des mots non réfléchis pointant perceptions et impressions de l’instant présent.

Mais qu’est-ce que le présent, ont interrogé les Saint-Augustin, l’indien Védanta et tous les traqueurs d’éternité ?

" Comment ces deux temps, le passé et l’avenir, peuvent-ils exister, puisque le passé n’est plus et que l’avenir n’est pas encore ? " Il nous reste le présent, affirme le même st-Augustin, le seul temps dans lequel nous vivons.

Il poursuit sa réfléxion:

"Les temps sont mauvais, les temps sont difficiles, voilà ce que disent les gens, vivons bien et les temps seront bons. C’est nous qui sommes les temps."

« Le temps lui-même n’a pas d’existence en temps que tel dit le poète Lucrèce, ce sont les évènements, les créatures, les choses et leur écoulement qui octroient une apparente crédibilité au passé, au présent et au futur. »

« Il n’y a pas de temporalité sans mouvement, écoulement, sans changement, écrivait Aristote. C’est quand nous percevons et évoquons une modification que nous affirmons que le temps s’est écoulé. »

« Qui a vu ce qui est dans le présent a tout vu, tout ce qui a été de toute éternité et tout ce qui sera dans l'infini du temps » écrivait le sage Marc Aurèle.

L'idée que toute existence est discutable, que toute perception peut être trompeuse, que tout jugement peut être renversé, que toute affirmation qui paraît objective renferme une part secrète d'arbitraire, cette idée court le monde depuis que la pensée a laissé ses premières traces.

C'est une histoire chinoise, extrêmement célèbre, qui est au centre de ces hésitations de l'esprit. Tchouang-tseu nous l'a rapportée.

Un homme rêve qu'il est un papillon. Il voltige légèrement de fleur en fleur, ouvrant et refermant ses ailes, sans le plus léger souvenir de sa nature humaine.

Quand il se réveille, il s'aperçoit avec étonnement qu'il est un homme. Mais est-il un homme qui vient de rêver qu'il était un papillon ? Ou un papillon en train de rêver qu'il est un homme ?

On dit qu'il ne put jamais répondre à cette question.

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Jean-Pierre Brouillaud

amoureux de l'inconnu voyageant pour l'Aimer davantage !
Voir le profil de Jean-Pierre Brouillaud sur le portail Overblog

Commenter cet article

Camille 15/03/2016 11:10

quel dommage que les images aient aussi peu de rapport avec ces belles paroles de pluie !

CARLE Bernadette 06/02/2016 10:58

Formidable description des gouttes de pluie. Quelle sensibilité !