Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Témoignages d'aventuriers

 

Les récits d’aventures ? Les personnes qui osent le chant des possibles ? Lire ? Vous aimez ? Depuis environ un an et demi, les Editions Points ont créé une collection pour nous : Points Aventure, dirigée par monsieur Patrice Franceschi, aventurier qui n’est plus à présenter, je pense. Si vous ne connaissez pas ou peu Patrice, lisez son autobiographie La dernière ligne droite, vous trouverez cet incroyable parcours de vie à Points d’Aventure. Oh, j’oubliais un petit détail charmant au demeurant, ces livres coûtent pour la plupart moins de sept euros.

Il y a derrière cette collection une volonté de donner envie d’intensifier nos existences en osant sortir des cadres sécurisants.

Théophile Gautier écrivait déjà au dix-neuvième siècle « un des grands malheurs de la vie moderne, c’est le manque d’imprévu, l’absence d’aventure.»

 

 

Ne lit-on pas sur la quatrième de couverture des parutions chez Points d’aventure cette phrase nous venant de Pindare, des profondeurs de l’antiquité Grecque: «N’aspire pas à l’existence éternelle mais épuise le champ du possible ».

Certes les « possibles » semblent infinis mais mettre de l’audace dans notre relation avec la vie, de l’envie d’explorer, de la curiosité pour ce qui est autre, du goût pour l’inconnu, peut nous extraire de la répétition et de la déprime qui caractérisent nos sociétés malades d’aujourd’hui. 

 

 

Je ne résiste pas à recopier un court extrait de La dernière ligne droite de Mr Patrice Franceschi, écriture musclée et si éloignée des new ageuses paroles qui ne veulent plus rien dire à force de se prétendre universelles. Nous rattrappons Patrice en pleine guerre d’Afghanistan :

« Ces hommes-là ne tombaient pas non plus dans le travers à la mode de l’antique connais toi toi-même, déformé par le narcissisme moderne. Ils lui préféraient un connais le monde et les autres, qui n’appartenait qu’à eux et me convenait mieux par sa puissance de vie. Ainsi, plutôt que de se demander chaque matin dans un regard doloriste , nombriliste et vaguement niais « qui suis-je » , ils étaient de la trempe de ceux qui posent la question plus fraternelle du « qui est l’autre » et y ajoutent la question centrale de la connaissance : le monde, comment ça marche ? »

 

 

Voici quelques titres et auteurs pour donner le ton de cette formidable collection :

 

- L’aventure pourquoi faire ? Un manifeste collectif :

Sylvain Tesson, Tristan Savin, Olivier Frébourg, Laurent Joffrin, Patrice Franceschi. Jean-Claude Guillebaud

- Mésaventures du paradis :

Erik Orsenna et le photographe Bernard Matussière

- Dernière ligne droite :

Patrice Franceschi

- Balkan-transit :

François Maspero

- Dernières nouvelles du sud :

Luis Sepulveda et Daniel Mordzinski

- Mort suspendue :

Joe Simpson

- Mes vies d’aventures. L’homme de la mer Rouge :

Henry de Monfreid

- Retour dans la neige :

Robert Walser et Golnaz Houchidar

- Traité du zen et de l’entretien des motocyclettes :

Robert Pirsig

- Cruelle est la terre des frontières :

Michel Jan

La pointe du couteau. Un apprentissage de la vie :

Gérard Chaliand

-Aventures en Guyane :

Raymond Maufrais et Patrice Franceschi.

- Tabarly. Une vie :

Yann Queffélec

- Boréal :

Paul-Emile Victor

- Le monde comme il me parle :

Olivier de Kersauson 

- Portrait de l’aventurier, T.E. Lawrence , André Malraux, Von Salamon :

Roger Stéphane

- Le regard du singe. Esprit d’aventure et modernité :

Gérard Chaliand, Patrice Franceschi et Sophie Mousset

Jean-Pierre Brouillaud devant la Boudeuse à Nantes

Jean-Pierre Brouillaud devant la Boudeuse à Nantes

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Jean-Pierre Brouillaud

amoureux de l'inconnu voyageant pour l'Aimer davantage !
Voir le profil de Jean-Pierre Brouillaud sur le portail Overblog

Commenter cet article

Marie Clainchard 30/10/2014 09:50

Très, très intéressant, mais un élément "bizarre" vient ternir un peu mon enthousiasme. Quid des FEMMES AVENTURIÈRES ????? Aucun titre d'ouvrage. Certainement un petit oubli, tout simplement. Rassurez moi, SVP. Merci Jean-Pierre de nous donner l'occasion de découvrir cette collection. Bon vent…

Laret 29/10/2014 10:20

Beaucoup de lectures interessantes....J'ai toujours gardé la passion de lire....et d'écrire ! Bon mercredi et à bientôt,Jean-Pierre