Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 

Eau intérieure

 

Rouvrir le livre blanc qui parle lentement

s'allonger sur la page et suivre les méandres

rivières intérieures, salines ou doucereuses

qualité des papilles sevrées du mal profond

nouvelles floraisons dans les veines heureuses

butinage-malin des pensées (- inoffensives-)

à la portée de l'âme où tout se fond enfin

murmure si léger accompagnant le jour

et le clair de la nuit quand nous entrons en veille..

 

Eliane Brocca-Astori - 2008

 

 

Juste un peu de fraicheur

 

Chaleur intense, piquante,

à la lisière du souffle coupé .

Aller vers la cascade ...

Mes pieds avancent

vite dans le chemin des Gorges ...

dans mes oreilles déjà la fraicheur de l'eau

qui gronde dans les pierres du torrent.

J'immerge mon corps dans l'eau froide

qui me hèle, me secoue, me saisit, me ravit :

Eh ! sens -tu la vie qui te saisit ?

Je l'entends m'interpeler tout au fond,

rieuse et jaillissante ...

Un voile froid se glisse sous ma peau,

 

réveille chaque pore,alourdi ,amolli,

ça y est ! la vie est là !

fraiche et coulante,à l'intérieur.

Mille fois je la rejoins et m'y laisse baigner..

Je peux regagner le chemin piqué d'air chaud ,

retrouver le soleil flagrant ,

là sous ma peau,

la vie fraîche roucoule et caresse mes veines,

partout,

comme un petit torrent inscrit à l'intérieur..

 

Eliane Brocca-Astori - âout  2010

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Jean-Pierre Brouillaud

amoureux de l'inconnu voyageant pour l'Aimer davantage !
Voir le profil de Jean-Pierre Brouillaud sur le portail Overblog

Commenter cet article